Revenir en Haut

 

Petite réaction au site officiel de Merdogne qui publie ceci.

 

          Voici un article publié à Merdogne, le site du Gergovie officiel qui nous impose une réaction concernant la taille de notre oppidum altiligérien. Nous avons estimé sa surface à 1200 ha c’est à dire 600ha de moins par rapport à l’information Clermontoise de 1800ha. Dans un premier temps, on va expliquer comment on en arrivé à cette surface puis on va comparé notre oppidum de  St Maurice avec ce qu’il existe ailleurs.

 

 

           La totalité de la commune de St Maurice de Lignon mesure environ 3000ha. Ceci correspond à la superficie entre les cours d’eau du Lignon, de la Loire, et du Ramel. Mais quand on parle d’un Oppidum, on ne doit tenir compte que de la surface utilisée pour sa défense.

           On ne sait pas d’où sortent les 1800 ha attribués à SMDL par les Clermontois mais il est intéressant de faire le point sur la surface de l’oppidum de Gergovie à St Maurice de Lignon.

 

Le plateau de St Maurice de Lignon est immense, 1600ha.

   C’est une presqu’ile rattachée au Velay par le passage des Barrys. Belle métaphore que Joseph Merle un St-Mauriçois a proposée pour expliquer la géographie du plateau.

  Il est extrêmement bien protégé par la nature avec ses falaises et ses pentes abruptes. Est ce que le système défensif des Gaulois occupait toute cette surface?

 

Le coté Nord est exclu de l'oppidum.

César l'a écrit dans « La guerre des Gaules »

Livre VII ch46. La distance entre le mur de la ville et la plaine, (espace plat) depuis l'endroit où commençait la montée, était, en ligne droite sans aucun détour, de douze cents pas (1,8km) ….

Depuis son petit camp en rouge, César a estimé la distance entre le début de la montée et le mur de la ville certainement dans le but de synchroniser les différentes attaques. Même si la longueur est un chiffre arrondi à 1200 passus, (1,8km) .

 

Si les Gaulois n’ont pas occupés tout le Nord de l’oppidum ce n’est pas pour garder ce petit appendice entouré de Jaune au Sud Ouest de l’oppidum. Il présenterait un front de fortification trop long pour peu de surface à défendre. De plus il est bien en dessous du niveau de l’oppidum qui reste protégé par le camp Celtique des Barrys par des murus Gallicus dont on doit pouvoir trouver des clous comme ce bel exemple de clou de 25 cm.

 

          Tous les murus Gallicus étaient construit de la même façon d’après César. « Des poutres de bois entrecroisées et clouées, garnies de grosses pierres ».

 

cliquez sur l'image pour avoir en ligne l'étude des surfaçes des oppida en Europe

Sélectionez sur l'échelle la taille mini des oppida de votre recherche et cliquez sur les ronds pour avoir les études.

 

Les surfaces des oppida sont représentés par des carrés à la même échelle.

 

 

clic sur les images pour se connecter

aux informations du site concerné.

Grabenstatten 1700ha (jura souabe)

 

Alésia Chaux des Crotenay 1000ha

Alésia du Jura comme les cotes de Clermont ne sont pas sur le site des oppida d'Europe. Ils font de l'ombre à nos monuments nationaux.

 

    

    

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




30) Le grand camp Romainmenhir de gergovie










Version imprimable


Mon audience par Xiti