Revenir en Haut

 

César s’empare de cette colline reliée par le pied à l'oppidum, elle doit être suffisamment grande pour contenir deux légions. César la relie à son camp par deux fossés dont la définition de largeur ne devrait pas être discutable. Elles serviront pour :

1.     Transfert d’approvisionnement en nourriture et en eau des deux légions cantonnées dans le petit camp en attendant le jour de l’attaque.

2.     Le jour de l’attaque : faire passer en toute discrétion deux légions de plus qui se cacheront dans le petit camp afin que les Gaulois sous estiment le nombre de légionnaires qui attaqueront de ce coté.

Extrait du texte de César; lien d'origine de cet extrait


 

10ème indice." Double fossé entre les deux camps."

 

 A ST Maurice de Lignon

Des traces de ces deux tranchées sont biens visibles, elles mesurent 1,6 km.

Ces tranchées ne sont pas tracées au hasard. Les traits rouges sont sur des traces anciennes et remarquables. (Google-earth).

Pour la remontée vers le grand camp, elles sont sur des limites de clôture de champs anormalement longues pour la région

Pour la remontée vers le petit camp, elles sont sur des fossés anciens de + de 3m de largeur.

Pour la traversée du Lignon, il n'y a plus de traces visibles. La construction de la RN 88 a effacé une partie de ces traces anciennes.

         Les tranchées mesurent environ, 1.6 km. Elles partent du grand camp pour se terminer en haut du petit camp. Les traces sont là Elles ne sont pas parallèles sur la colline du petit camp car une partie basse est très enrochée d’où la difficulté de les creuser

La végétation témoigne du passage de ces tranchées sur chacune des extrémités. Un fossé plus large, à l’intérieur du grand camp derrière les palissades, permettait de faire descendre les légionnaires dans les tranchées en toute discrétion. Il se trouve près de la ferme dans le bosquet

Le parcours de ces tranchées sur le tronçon du Lignon est hypothétique.


A Merdogne

Une tranchée existe belle et bien. Elle est en forme de ''V''. Rien à voir avec la description du texte. Impossible de faire transiter des légionnaires dans une tranchée  pareille, entorses collectives obligatoires au bout du parcours. A Merdogne, cette tranchée de communication entre les deux camps est devenue une tranchée défensive. Aucun renseignement sur les datations de cette tranchée ni du cadavre qui est au fond. A St Maurice pas de datation, mais les tranchées sont bien là.

A Merdogne elles sont Idéales pour entrainer les petits rats de l'opéra à faire des pointes...

           


Hé bien oui, à Merdogne, la double tranchée relie l’oppidum de Gondole et le petit camp de César. L’oppidum de Corent haut lieu de l’archéologie Gauloise Clermontoise est caché sous la légende.

Un avis : Ces fossés ont plutôt servis pendant les périodes d’assainissement du lac de Sarliève. Ils ont du canaliser les eaux pluviales directement vers le Liger et ainsi empêcher le remplissage du lac.

 

Aux côtes de Clermont.

 

Dessin de Palladio.




XXXVI-Blocus de GergovieXLIV-Colline dans les lignes Gauloises










Version imprimable


Mon audience par Xiti