Revenir en Haut

                            PORTRAIT ROBOT trajet; Decize - Gergovie.                        

texte de Strabon.

C'est dans le voisinage du Liger que sont établis les Arvernes  : ce fleuve baigne les murs de Nemossus, leur capitale, puis il passe à Cenabum, principal emporium ou marché des Carnutes, dont l'emplacement marque à peu près le milieu de son cours, pour se diriger de là vers l'Océan où il se jette.

Strabon, contemporain de César à rédigé ce texte. On le respecte.

Donc le Liger passe à Némossos.

César à Decize remonte l'Elaver sur la rive droite et Vercingétorix sur la gauche. 

Si c'est exact, on devrait tomber sur un oppidum qui doit coller à 100% au texte de César.

texte de César.

César est à Decize.

Divisant son armée en deux corps, il donne quatre légions à Labiénus pour aller chez les Sénons et les Parises; lui-même, à la tête de six autres légions, il s'avance vers Gergovie, le long de la rivière Elaver. Il avait donné à Labiénus une partie de la cavalerie, et gardé le reste avec lui. A la nouvelle de la marche de César, Vercingétorix fit aussitôt rompre tous les ponts de la rivière, et remonta l'Elaver sur la rive gauche.

[7,35] XXXV. Les deux armées étaient en présence, (1les camps presque en face l'un de l'autre; et les éclaireurs disposés par l'ennemi empêchaient les Romains de construire un pont et de faire passer les troupes. Cette position devenait très embarrassante pour César, qui craignait d'être arrêté une partie de l'été par la rivière, l'Elaver n'étant presque jamais guéable avant l'automne. Pour y arriver, il campa dans un lieu couvert de bois(2), vis-à-vis l'un des ponts que Vercingétorix avait fait détruire; et s'y tenant caché le lendemain avec deux légions, il fit partir le reste des troupes avec tous les bagages, dans l'ordre accoutumé, en retenant quelques cohortes; pour que le nombre des légions parût au complet. II ordonna de faire la plus longue marche possible(3), et quand il put supposer, d'après le temps écoulé, que l'armée était arrivée au lieu du campement, il se mit à rétablir le pont sur les anciens pilotis​(4), dont la partie inférieure était restée intacte. L'ouvrage fut bientôt achevé: César fit passer les légions, prit une position avantageuse​(5), et rappela les autres troupes. A cette nouvelle, Vercingétorix, pour n'être pas forcé de combattre malgré lui, se porta en avant à grandes journées.(6)

[7,36] XXXVI. De là César parvint en cinq marches à Gergovie(7); et le même jour, après une légère escarmouche de cavalerie​(8), il reconnut la position de la ville, qui était assise sur une montagne élevée et d'un accès partout très difficile

Route de César en rouge.

Route de Vercingétorix en Vert.

 Ce schéma permet de comprendre ici, pourquoi  Vercingétorix veut à tout prix empêcher César de traverser le fleuve.

          Comme il le fera plus tard, à Alésia (Jura), il veut  guider César dans un traquenard. Ici c’est par l’ancienne route  au fond des gorges de la Loire, là où il espère conduire le Romain, une véritable souricière. Mais le renard César à compris l'objectif de son ennemi. Une simple manœuvre de diversion va lui permettre de passer du côté du fleuve qui lui évitera ce piège.

           Vercingétorix n’a rien vu venir, il a compris que sa ruse est déjouée par César. Il ne veut pas combattre contre la technicité romaine donc rentre en urgence dans sa ville de Gergovie. Il peut passer par les gorges de l’Elaver, les Romains sont derrière lui.

          Finalement, le Gaulois a imposé aux Romains  un parcours sur la rive droite du fleuve aux  pour rien, César le rejoindra 5 jours plus tard en passant par la seule route carrossable qui permette de descendre au sud et qui  passe près de Gergovie. C’est une ancienne voie Gauloise puis Romaine« La Bolène »encore enneigée à cette époque de l'année. Nous sommes mi-Mars.

NB ; Depuis la plaine du Forez, il n’y a pas de route carrossable vers Gergovie sur la rive droite du fleuve.

 



César, de Vienne à DecizeStrabon - Gergovie: des indices probants










Version imprimable


Mon audience par Xiti