Revenir en Haut


Dans son texte, César donne une cote précise entre le bout du plat qui relie son petit camp à l’oppidum et les murs de Gergovie. Cette distance est importante pour lui. Il doit estimer le temps que ses légionnaires vont mettre pour arriver sous les murs de la ville. Ce sont quatre légions dissimulées dans le petit camp qui seront les plus proche. Il doit synchroniser toutes les attaques.

  -Des cohortes vont partir de nuit.

  - Les muletiers déguisés en cavaliers vont partir à l’aube.

  - Les légionnaires et Eduens qui vont attaquer derrière Gergovie doivent partir de bonne heure.

   - Les deux légions du petit camp plus les deux autres qui vont les rejoindre depuis le grand camp vont partir en dernier car elles seront les plus proche, à MCC passus nous dit César soit 1800 m. Ce sont elles qui constitueront le gros de l’attaque.

 

 L'intérêt est de mettre la pression sur la ville Gauloise de partout en même temps. César doit donc mesurer la distance depuis le point d’où vont partir les 4 légions du petit camp jusqu’aux murs de la ville pour estimer le temps nécessaire pour y arriver.

Il va faire aménager la route en lacets pour faciliter l’ascension (7-46), mais arrivés sur le plateau, pas question d’aller mesurer sous les murs Gaulois.

C’est par triangulation qu’il va mesurer cette côte. En effet depuis le haut de son petit camp, il voit les murs de la ville. Il ne lui restera qu’à déduire la distance entre le point de mesure et le point de départ.

Vous noterez que sur les oppida Clermontois, cette mesure porte la ville de Gergovie derrière l’oppidum. « César s’est trompé une fois de plus » nous diront –ils.

Le dessin de Palladio illustre cette distance

 

On peut noter sur sa planche que:

1) Le petit camp est dissimulé de la vue des Gaulois. Ils ne peuvent pas comptabiliser le nombre de légionnaires cachés.

2) Les campements devant la ville sont sur une pente plus douce que celles du reste de l'oppidum.

3) Un espace plat traduit par "plaine " relie l'oppidum au petit camp.

Cette partie du portrait robot ne conviendra pas du tout aux Clermontois. Pourtant Palladio est neutre des polémiques actuelles. Ses interprétations du Latin sont certainement plus précises que celle d'aujourd'hui car il est plus proche de l'époque concernée.

Qu'en est-il à St Maurice de Lignon?




 conversion de MCC passus en mètres.

Le pas Romain "gradus" mesure 0.741m  X 1200 = 889.2 m…soit 0.9km.

Le "passus" Romain est un double pas, il mesure 1.482m

Le texte latin est clair "MCC passus" donc 1200 x 1.482m = 1778m arrondi à 1.8 km

 

César note deux points importants qui vont servir à localiser précisément la ville de Gergovie.

               - l’accès derrière la ville.

               - la distance petit camp Gergovie.

 

 

A St Maurice, bien évidament et grâce à la taille de l’oppidm cette distance permet une localisation précise de la ville. Q’en est-il ailleurs ?

 

 

A Merdogne et aux côtes de Clermont.

Sur nos deux oppida Clermontois, la distance donnée par César repousserait la ville de Gergovie en dehors des oppida. 

Les longueurs sont dessinées en bleues et mesurées sur Géo portail.




XLV vue plongeante sur le grand campXLVII La colline sur la droite des Gaulois.










Version imprimable


Mon audience par Xiti