Revenir en Haut

         Aux chapitres 36 et 45, César décrit la situation sur l’oppidum. Il distingue nettement les différentes tribus qui occupent chacune une colline de l’oppidum. Il peut même voir le camp de Vercingétorix sur ne montagne. Ceci implique que César soit plus haut que l’oppidum. En effet du pied d’une colline on ne peut pas décrire ce qui se passe dessus.

 

               - XXXVI Vercingétorix campait sur une montagne près de la ville//

               - XXXVI les troupes de chaque cité, qui couvrant la chaîne entière des collines//

               - XXXVI Chaque matin, soit qu'il eut quelque chose à leur communiquer//

               - XLV. Quand il voit que le camp ennemi est vide//

Le jour de la bataille, César organise une diversion pour éloigner les Gaulois de l’endroit où il va attaquer. Il va attendre qu’ils se soient éloignés suffisamment loin pour donner le signal. Là encore le point de vue de César doit être plus haut que l’oppidum.

Seul St Maurice de Lignon a un point de vue plus haut que l’oppidum qui permet à César de décrire ce qui se passe chez les Gaulois depuis son camp.

Photo prise depuis le camp de César.

 

A. PALLADIO

 

 




XXXVI - Colline escarpée au pied de GergovieXXXVI-Blocus de Gergovie










Version imprimable


Mon audience par Xiti