Revenir en Haut

Erratum.

       Avec la traduction qui nous servait de support pour expliquer la bataille de Gergovie à St Maurice de Lignon, nous avions localisé la colline au revers presque plat que César décrit depuis son petit camp sur la droite de celui ci. La ligne rouge de la photo représente le bord de la colline. Elle est séparée du camp de César par les abrupts du fleuve Loire (Elaver).

Tout allait bien jusqu’au jour ou, nous avons relu le site avec une autre version de la guerre des Gaules traduite par « L.-A. Constans» Celle ci localisait plus précisément la colline au sommet plat. (ch44 de la guerre des Gaules)

        Dans la traduction de Constans, la colline au revers presque plat est précisément localisée. Elle doit se trouver « dans les lignes de l’ennemi ». Or dans notre travail, elle n’y était pas.

       Réunion de crise : Il faut tout revoir.  L’angoisse de ne pas la trouver là où César l’avait précisé devenait pesante. Est ce que nous allions être obligé d’adapter le texte de César en fonction de la géographie de St Maurice de Lignon ? Hors de question. Nous sommes à St Maurice, pas à Merdogne. Il ne restait que deux hypothèses :

1ère) La colline y est, ce qui confirme Gergovie à St Maurice de Lignon.

2ème) La colline n'y est pas et Gergovie est ailleurs.

       Nous aurions préféré tout arrêter plutôt que de raconter des sornettes. On à le droit de se tromper mais le devoir de ne pas mentir.

       Nous ne sommes pas des érudits mais des passionnés. Nous n’avons rien à Gagner à démontrer que Gergovie est à St Maurice. Quand on a rien à gagner, on a rien à perdre, même pas la moindre réputation.

       Faute de pouvoir expliquer la bataille de Gergovie sur le site officiel, les érudits Clermontois se sont limités à produire un résumé de 30 lignes de la bataille sans aucune explication sur le terrain. Ils essayent de nous faire passer pour des révisionnistes alors que nous sommes les seuls à respecter les textes anciens à la lettre.  

       Donc, avec le texte de L.A Constans, nous voilà reparti à la recherche de cette colline au revers presque plat dans les lignes ennemies. Google-Heart aplati trop les reliefs. C’est depuis le petit camp de César que l’on va essayer de la découvrir. Mais celui-ci est aujourd’hui trop boisé, pas moyen de la voir à l’œil nu cette colline dans la direction de Gergovie.

        C’est avec un ami équipé d’un drone que la situation s’est enfin éclaircie. Ouf…tout était en place, la colline dans les lignes de l’ennemi, et le revers de cette colline presque plat avec un passage étroit et boisé permettant à une troupe de passer pour accéder derrière Gergovie. Comme César l’a décrit dans son texte.

1er) La colline dans les lignes ennemies était bien là. Elle est aujourd'hui boisée sur les flancs ce qui la cachait de notre vue depuis son petit camp.

2ème) Des éboulis de murs en grosses pierres suivent à mi cote la partie ceinturant cette colline que César décrira plus loin dans son texte.

3ème) le revers de cette colline est presque plat.

4ème) Un passage boisé et étroit permet d'accéder derrière Gergovie.

5ème) La colline sur la droite des Gaulois citée plus tard à la fin de la bataille nous crevait les yeux. Elle n’est pas celle que nous avions proposée.

6ème) Avec la distance de MCC passus du coté Nord, cette colline au sommet plat, la surface de la ville de Gergovie deviens mesurable, environ 60 ha, inférieure de 10 ha à la taille des oppida Clermontois. L’oppidum lui mesure environ 1500 ha. Celui d’Alésia à Chaux des Crotenay mesure 1200 ha.

Les découvertes du terrain nous obligent à reconsidérer tout le site à partir du moment où César parle de cette "colline au revers presque plat dans les lignes de l'ennemi". On tient à préciser que ces modifications à venir vont confirmer avec plus de précisions que le site de St Maurice de Lignon est bien le Gergovie de "La guerre des Gaules".

Ce   Qu’il  Faut   Démontrer

Ces modifications représentent beaucoup de travail qui va s’échelonner sur plusieurs mois.

 

 




menhir de gergoviestock image










Version imprimable


Mon audience par Xiti